La Kora

 

Kora

 

La kora est un instrument de musique à cordes d’Afrique de l’Ouest .

Selon la légende, la première kora était l’instrument personnel d’une femme-génie qui vivait dans les grottes de Missirikoro au Mali. Impressionné et ému par la musique de l’instrument, un grand chef de guerre, Tiramakhan Traore, décida d’en déposséder la femme-génie. Aidé de ses compagnons de chasse, Waly Kelendjan et Djelimaly Oulé Diabaté, il récupéra l’instrument qui échut à Djelimaly, le griot du groupe. Djelimaly la transmit à son fils Kamba. Et ainsi elle passa de père en fils jusqu’à Tilimaghan Diabaté qui l'introduisit au Mali.

Il ne faut pas confondre la kora avec d’autres instruments à cordes assez similaires tels le n'goni ou le bolon. La première description de la kora, appelée konting (confondue avec le luth ekonting) par les explorateurs des siècles derniers, évoquait un instrument à 10 cordes.

(source Wikipédia)

Présentation de
l'instrument

La Kora est constituée à partir d'une moitié de calebasse qui sert de
caisse de résonance recouverte de peau de vache, d'une hampe , de
2 manches , d'une traverse et d'un coussinet.
Fabriquée en bois de guénou elle possède 21 cordes en nylon et se
pose sur un chevalet.

Ajouter un commentaire